Chair Dance

 

Quand la féminité rencontre le dépassement de soi

S’inscrire à l’atelier

Devenir Adhérent(e)

chair dance
Chair Dance

La Chair Dance

Qu’est-ce que la Chair Dance ?

La chair dance est un cours danse dans lequel une chaise est utilisée comme support. Celle-ci peut avoir diverses influences dans les mouvements utilisés. Bien qu’étant un art et un mode d’expression à part entière la Chair Dance est souvent associée et puise ses origines dans les arts issus du cabaret.

Que ce soit par sa dimension féminine ou son aspect sportif, la pratique de la Chair Danse possède de nombreuses propriétés bénéfiques tant sur le plan physique que psychologique et en lien avec le rapport à soi.

Pourquoi pratiquer la Chair Dance ?

Les cours de Chair Dance comme tout cours de danse sont avant tout un moyen d’expression et de se défouler. De par son essence même, la pratique de la Chair Dance est aussi l’occasion de travailler le rapport au corps, la féminité. Il peut être l’occasion de lacher prise (même si c’est loin d’être évident) et de découvrir et/ou (ré)affirmer une part de sensualité, enfuie ou oubliée au plus profond de soi.

Déroulement d’un atelier

Que ce soit en Visio ou bien en présentiel, l’atelier intègre un petit temps d’échange (en début ou fin de session) afin d’avoir le ressenti et le feedback de l’ensemble des participants. Puis un échauffement musculaire pour éviter toute blessure et se mettre en condition avant de débuter l’apprentissage d’une partie de chorégraphie sélectionnée pour l’occasion et adapté au niveau de chacune. Une fois la pratique acquise, nous pourrons danser ensemble sur la séquence apprise.

Matériel Nécessaire

Pour les ateliers il faudra une chaise pliante standard, similaire aux modèle abordables que l’on peut trouver dans des enseigne de décoration. En ce qui concerne les tenues, cela pourra dépendre des univers abordés, mais la plupart du temps, il faudra des chaussettes (hautes de préférence mais non obligatoire), des genouillères (non obligatoire mais recommandé pour éviter les douleurs), parfois des talons.

Je préconise souvent la lingerie/des petites robes/jupes…, puisqu’il est justement question de ne pas “cacher” son corps, mais cela doit rester une tenue dans laquelle vous pouvez vous mouvoir facilement mais surtout : une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise !

La pratique de la Chair Dance est déconseillée en cas de :

La Chair Dance ne comporte pas de contre indication particulière en elle-même. Toutefois, compte tenu de la dimension sportive de l’activité, il est déconseillé de pratiquer la Chair Dance en cas de contre indication à la pratique d’une activité physique dans son ensemble. Sur certains chorégraphies on peut également être amené à se renverser en arrière il faut donc qu’il n’y ai pas de pathologies incompatibles avec le fait de basculer la tête en arrière.

L’intervenante

Amandine

Intervenante Amandine

Amandine découvre la pole dance en 2008, une époque où elle cherche comme beaucoup de (jeunes) femmes à se sentir mieux dans son corps, et avec son image.
En 2012, elle commence à pratiquer régulièrement cette discipline devenue un “sport” à part entière. Sa quête de féminité la conduit en parallèle à la pratique sportive à découvrir différents univers tel que celui du strip tease, de la danse mais aussi du burlesque.
En 2014, elle se forme à l’enseignement de la pole dance et propose les premiers cours consacrés à la féminité et au glamour à Rennes. 
Elle continue d’explorer d’abord pour elle même et à travers son propre corps, ce “pouvoir” du féminin et ce travail de réappropriation du corps ; par la photographie, la danse de manière explorative, et l’effeuillage de manière générale.

Elle crée en 2016, son propre studio : Upside Down Rennes, ou Pole et danse ont leurs temps et leurs espaces distincts mais où ils s’entremêlent également souvent. La Pole dance étant avant tout un art bien plus qu’un sport pour Amandine.

En 2019, elle co organise un premier spectacle d’effeuillage burlesque avec Miss Glitter Painkiller. Elle renouvelle l’expérience en 2020 pour défendre ce qui anime son travail personnel et professionnel depuis plus de 8 ans : les corps des femmes, leurs représentations et leurs sensualités.
Pour l’occasion, elle crée un numéro unique d’effeuillage burlesque avec un groupe composé de femmes non danseuses qui pour certaines ont été touchées par le cancer.
Il est question à travers cette performance de réintégrer des femmes parfois meurtries, aussi physiquement par la maladie, sur le devant de la scène et leur redonner ce droit d’être femme, féminine, engagée et ne plus avoir peur de montrer ce corps… qui leur appartient !

Amandine

Nous Contacter